03.01.2019     0
 

8 sédatifs efficaces pendant la grossesse


Les modifications du système endocrinien du corps de la femme pendant la grossesse entraînent une augmentation de l’activité hormonale. Les hormones sont responsables non seulement du maintien du développement de l’enfant et de la préparation du corps de la future mère à l’accouchement et à la période qui suivra, mais également de son état mental. Les conséquences des modifications du fond hormonal sont l’insomnie, les sautes d’humeur, les larmoiements et l’irritabilité chez les femmes enceintes.

Si des symptômes désagréables sont associés à des modifications du système endocrinien, une femme enceinte devrait consulter un médecin qui choisira le traitement approprié. Dans cette situation, il est interdit de se soigner soi-même, car il existe une vaste liste de médicaments dont l’utilisation est interdite aux futures mères.

Sédatifs efficaces pour les femmes enceintes

La glycine est un acide aminé dans de nombreux aliments et médicaments. Ce médicament normalise les processus d’inhibition et d’excitation dans le système nerveux central en normalisant les niveaux de calcium et de potassium dans le corps. Glycine est vendu sous forme de comprimés et de poudre, commence à avoir un effet thérapeutique en moyenne une semaine après le début de la réception.

En raison de ses propriétés, la glycine aide à améliorer le sommeil, à développer les capacités mentales et à éliminer les sentiments d’anxiété. Certaines études montrent que le médicament réduit l’hyperactivité cérébrale et joue même un rôle dans le traitement et la prévention des troubles mentaux. Selon d’autres données, la co-administration de glycine et de suppléments supplémentaires réduit le risque d’accident vasculaire cérébral et de convulsions.

L’utilisation de la glycine pendant l’accouchement doit être strictement après consultation d’un spécialiste, car il n’existe aucune étude fiable sur son effet sans danger sur la grossesse. Bien que l’acide aminé fasse partie de nombreux aliments et qu’il soit naturellement reproduit par le corps humain, il est possible que ce soit sous forme de médicament, il peut être différent de l’espèce biologique. Il est également possible que des médicaments contenant de la Glycine et d’autres excipients ne soient pas utilisés pendant la grossesse.

Principes et substances actives: la plante contient des alcaloïdes, des flavonoïdes, des iridoïdes, des tanins (5 à 9%), des terpénoïdes, de l’acide citrique, de l’acide malique, de l’acide oléique, de la choline et du glycol phénol.

Motherwort est un outil efficace dans la lutte contre le stress psycho-émotionnel: abaisse la tension artérielle et améliore la fonction cardiaque. Cependant, la forme pharmaceutique de la libération du médicament sous forme de comprimés et de perfusion est interdite pendant la grossesse, car ils contiennent des substances nocives pour le corps du fœtus. Il est recommandé aux femmes enceintes d’utiliser uniquement des thés et des décoctions d’agripaume, qui doivent être fabriqués à partir d’herbe pure, sans impuretés.

En plus de l’effet sédatif, Motherwort aide à faire face au stress et à l’anxiété, nettoie le sang des excès de graisse et abaisse la pression artérielle. L’utilisation de la décoction de la plante est prescrite pour la sclérose en plaques, la fatigue chronique, les névralgies, l’hypothyroïdie et l’insomnie. La plante a également un léger effet diurétique et antibactérien.

Melissa officinalis – une plante herbacée vivace au goût prononcé de citron. Pendant longtemps, ses feuilles sont utilisées pour faire des infusions, ajoutées aux thés et aux médicaments. Les experts conseillent d’utiliser la mélisse en cas de problèmes de digestion (maux d’estomac, ballonnements, flatulences et coliques), maux de tête ou maux de dents, troubles mentaux ou insomnies fréquentes.

L’un des avantages de la mélisse est l’absence de contre-indications à l’utilisation chez la femme enceinte. La plante a la capacité de stimuler le sommeil, de détendre le corps et d’apporter un effet calmant, empêchant ainsi l’apparition des principaux symptômes désagréables de la grossesse.

Les médecins ne recommandent pas l’utilisation de mélisse pendant une longue période et en petites quantités: 2-3 tasses de feuilles de la plante préparée par jour pendant une semaine. Une consommation trop fréquente peut provoquer des effets indésirables: vertiges, vomissements et nausées. Avant utilisation consultez un médecin.

Les sédatifs pour femmes enceintes à base d’extrait de valériane ne doivent pas contenir d’alcool éthylique. Par conséquent, les futures mères doivent prendre des comprimés et des décoctions contenant cet ingrédient actif, la forme de perfusion étant strictement interdite. Les préparations de valériane améliorent le sommeil, soulagent les maux de tête, stimulent la fonction cardiaque et l’excitation excessive du système nerveux central. La sédation du médicament se produit quelques jours après le début de l’utilisation. Lors du traitement de la valériane sous forme de comprimés, vous devez surveiller attentivement la posologie.

Novo-Passit est un sédatif destiné aux femmes enceintes au deuxième trimestre et aux trimestres suivants. Ce produit contient des ingrédients à base de plantes: extraits de valériane, mélisse, millepertuis, aubépine, passiflore, houblon et sureau. Il a un effet dépressif sur le système nerveux central, améliore le sommeil, un effet positif sur le cœur. Disponible sous forme de sirop et de comprimés, les femmes enceintes ont recommandé 2 forme de la drogue, car il ne contient pas d’alcool.

Attention! Bien que de nombreux sédatifs soient considérés comme sûrs pour les femmes enceintes, vous devriez consulter votre médecin avant de les utiliser, car certains médicaments présentent des contre-indications, une certaine posologie et la durée recommandée du traitement.

Persen est une préparation à base de plantes combinée contenant des extraits de menthe, de mélisse et de valériane. Vendu sous forme de pilule. Persen a un effet sédatif, soulage l’insomnie, améliore la fonction cardiaque. Non recommandé pour une utilisation dans les premiers stades de la gestation.

En plus de son effet dilatant favorable sur les vaisseaux du cœur, le Validol a un effet sédatif. Il provoque une dépression du système nerveux central, améliore le sommeil et normalise la psyché. Ce médicament est disponible sous forme de gouttes, de capsules et de comprimés, la dernière forme de libération est recommandée pour les femmes enceintes. Cependant, il convient de noter que Validol est interdit de recevoir au 1er trimestre et aux personnes souffrant d’hypotension artérielle.

Comme son nom l’indique, Magne B6 contient du magnésium et de la vitamine B6. Ce médicament est disponible sous forme de comprimés et de poudre pour solution. Magne B6 active le fonctionnement normal du système nerveux, affectant ainsi positivement l’état mental. En outre, le médicament a un effet positif sur les intestins, le cœur et les muscles. Les femmes enceintes sont invités à utiliser ce médicament uniquement sous des indications strictes.

Il est déconseillé de prendre des sédatifs pendant la grossesse au cours du premier trimestre; au cours des derniers stades de la gestation, une femme doit éviter de prendre des médicaments dans la mesure du possible. Dans un état émotionnel instable, les femmes enceintes devraient passer plus de temps à l’extérieur, essayer de s’isoler du stress, normaliser leur régime quotidien et leur permettre de dormir au moins 7 à 8 heures par jour.

La bonne nutrition est également un outil efficace dans la lutte contre le stress psycho-émotionnel. Le régime devrait inclure des aliments riches en protéines, vitamines et micro-éléments: poisson, lait, fruits, viande maigre, légumes, noix. Les huiles essentielles ont un effet positif sur l’humeur et le sommeil, vous pouvez donc placer des pots contenant ces substances dans la pièce. Toutefois, lorsque vous utilisez l’aromathérapie, vous devez surveiller de près votre état de santé, car il provoque souvent des allergies.

Les préparations d’acide barbiturique (Phénobarbital, Hexamidine) sont strictement interdites à tout stade de la grossesse. Ces médicaments provoquent des malformations congénitales du fœtus, des saignements et une insuffisance respiratoire.

Les tranquillisants, en particulier les dérivés de benzodiazépines (Phénazépam, Diazépam), sont interdits aux femmes enceintes. Les préparations de ce groupe provoquent des malformations congénitales du fœtus, inhibent son système nerveux. Lors de la prise de benzodiazépines avant la naissance, l’enfant a une respiration ferme, une faiblesse du tonus musculaire, une hypotension artérielle.


Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *